Nos deux garderies sont situées à Boisbriand.

Établis depuis 1991, notre histoire a commencé par l’ouverture de l’école prématernelle de Boisbriand.  Suite à la demande des parents, nous avons ouvert une  première garderie, soit les Petits Sages en mars 2012 et ensuite, les Petits Apprentis en juin 2014.  Vous trouverez dans ces témoignages, des parents qui ont connu les tout débuts de notre histoire et d’autres qui nous ont confié leur enfant au cours des dernières années.  Nous souhaitons que ces témoignages vous inspirent!  Bonne lecture.

J’aime beaucoup l’équipe dynamique des éducatrices. La disponibilité de Valérie (directrice des Petits Apprentis) et de Rachel (directrice pédagogique) et les belles activités organisées avec soin.  Arthur a fait beaucoup de progrès.  Je vis un petit moment de nostalgie en pensant que mon enfant est grand maintenant et qu’il passera bientôt aux Petits Sages.

Marie-Edith, Boisbriand

Laisser son enfant au soin des autres chaque matin, c’est dur pour un cœur de maman. Mais lorsque tu ne le fais jamais de reculons, c’est que tu as trouvé la bonne garderie. L’évolution grandissante de mon Lou est là! Preuve qu’ils savent ce qu’ils font et qu’ils le font bien!

Mme Samia Houle, Boisbriand (Garderie des Petits Apprentis)

Madame, Monsieur,

Nos enfants ont fréquenté la prématernelle l’Apprenti-Sage de 2007 à 2009. À cette occasion, madame Gagnon et sa merveilleuse équipe, on fait preuve de beaucoup de compétences et d’efficacités dans leur  travail, qui nous a grandement satisfaits. Leur amour inconditionnel pour les enfants, les activités éducatives et les jeux ont toujours dépassé nos attentes. Madame Gagnon et son équipe ont toujours été des personnes fiables et responsables, tant dans leur travail que dans leurs rapports avec les parents et les enfants.

Nous souhaitons donc les remercier de leur curiosité ainsi que leur implication et dévouement dans leur travail journalier. C’est pourquoi nous vous recommandons fortement les services de la

Garderie des Petits Sages. Nous sommes convaincus qu’ils seront la perle rare que vous recherchez pour vos enfants.

Julie et Donald, Boisbriand

Jeunes parents consciencieux que nous étions, nous voulions le meilleur pour notre aînée,  nous tenions à ce que son premier lien avec « l’école » soit positif pour elle. Il a vraiment fallu que notre contact avec Mme Gagnon soit chaleureux pour que nous acceptions de la rencontrer alors que sa pré-maternelle n’avait même pas encore pignon sur rue. Alors ce fût dans un salon de Boisbriand que tout fébriles nous écoutions attentivement ce que Mme Gagnon avait à nous proposer pour prendre part au développement de notre fille.

Nous avons décidé d’inscrire Audrey, ce fût une très bonne décision et le début d’une collaboration très humaine entre Mme Gagnon, rapidement devenue Suzanne, ses acolytes et nous en tant que parents.

Audrey et Laurence ont fréquenté la pré-maternelle l’Apprenti-sage. Audrey en 1992-1993, dans le sous-sol chez Suzanne, par la suite Laurence en 1994-1995 et 1995-1996  à la « maison-école » sur Grande-Côte. Des circonstances ont fait que nous n’avons pas pu y inscrire la cadette, Camille, mais tel aurait été notre souhait.

Hyper satisfaits, nous n’avons jamais été déçus de ce que nos filles faisaient à l’Apprenti-sage, elles ne se sont jamais fait prier non plus pour y aller. En y revenant, les yeux tout pétillants, elles nous racontaient leurs expériences, leurs apprentissages, leurs découvertes et nous parlaient de leurs amis. En tant que parents, nous nous sommes impliqués dans le comité de parents, ma carrière de « maman impliquée » a ainsi très bien débuté.

Nos filles, aujourd’hui dans la vingtaine maman à leur tour, gardent encore des liens amicaux avec leurs premières camarades « de classe » une preuve qu’elles étaient bien à l’Apprenti-sage! Nous croyons fermement qu’on n’aurait pu souhaiter mieux pour elles comme premier plongeon dans le monde scolaire.

Suzanne est une passionnée, elle a à merveille transmis sa passion à ses filles, c’est bon signe non? Dommage que nos grandes ne soient plus dans le secteur, parce que je suis certaine que nos petites-filles, Frédéryque, Laurie et Béatryce fréquenteraient l’Apprenti-sage à leur tour.

Diane Cajelais et Michel Morneau, Boisbriand